Quelle place au public? Vers des téléspectateurs responsabilisés?

« Qui plus est, les téléspectateurs se voyaient flattés par l’argument selon lequel leur voix ne comptait pas pour rien, et que l’Amérique n’attendait que leur opinion. Une nouvelle relation s’établissait autour de la participation du téléspectateur au discours télévisuel. Dans cette relation, le téléspectateur jouait le rôle valorisant du citoyen “engagé” qui contribuait à la création des programmes… »

Jeffrey P. Jones, « Parole d’experts, public profane : les mutations du discours politique à la télévision », Questions de communication [En ligne], 24 | 2013, mis en ligne le 01 février 2016, consulté le 04 février 2015.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *