Nouveaux contrats de communication, nouveaux publics?

« Aujourd’hui, le docufiction vient établir des liens entre deux genres a priori opposés : fiction et documentaire. Plus forcément pour tromper l’auditeur (cadre de la feintise sérieuse), mais pour l’inviter à appréhender différemment l’univers réel (feintise ludique). Ainsi le contrat de communication s’en trouve-t-il modifié car que devient la visée explicative du monde, propre au documentaire classique, dans le docufiction ? »

Christophe Deleu, « Dispositifs de feintise dans le docufiction radiophonique », Questions de communication [En ligne], 23 | 2013, mis en ligne le 31 août 2015, consulté le 04 février 2015.

Les universitaires : un public désengagé?

« L’espace public universitaire est moribond, si bien que la voix de la communauté universitaire est inaudible dans l’espace public national et, d’autre part, le peu d’engagement concret dans des actes de résistance contre les lois proposées par le gouvernement explique – en grande partie – la facilité avec lesquelles des décisions si récentes ont bouleversé, en profondeur, le monde universitaire… »

Éric Dacheux, « Pas de démocratie universitaire sans courage des universitaires », Questions de communication [En ligne], 23 | 2013, mis en ligne le 31 août 2015, consulté le 04 février 2015.

Le pèlerinage : vecteur de lien social pour la construction d’un public?

« Les pratiques communicationnelles dans l’espace du religieux ont, entre autres vocations, celle de “rendre visible” un groupe religieux dans l’espace public […] En conformité avec l’étymologie de “religion”, le pèlerinage aurait-il pour vocation de re-tisser un lien rompu ? L’Église affaiblie aurait-elle redécouvert les vertus d’un media ancien pour accomplir le retour du et au sacré, par le moyen de la Vierge, personnage plus directement compréhensible que Jésus, figure plus abstraite… »

Agnès Bernard, « Le pèlerinage aujourd’hui : entre socialité et hagiothérapie », Questions de communication [En ligne], 23 | 2013, mis en ligne le 31 août 2015, consulté le 04 février 2015.

Le public médiatisé par le privé?

« Internet n’est pas un univers partagé entre les espaces privé et public : c’est un espace social différent où le public est médiatisé par le privé. Ainsi, […] le réseau n’est-il pas un monde virtuel qui s’opposerait au réel, non plus un monde parallèle tel un miroir de la réalité. C’est bien un espace réel qui agit sur le réel transformé par l’attention portée à l’interconnexion numérique du maillage social médiatisé… »

Gilles Boenisch, « Jean-François Fogel, Bruno Patino, La condition numérique », Questions de communication [En ligne], 24 | 2013, mis en ligne le 01 février 2016, consulté le 04 février 2015.

Le public est-il en mesure de proposer son propre discours en ligne?

« Certes, le réseau revitalise la démocratie en multipliant les terrains et les acteurs du débat public, mais “la liberté n’est pas incompatible avec la civilité” […] Le public étant en mesure de proposer son propre discours, de nombreuses questions se posent concernant le pouvoir des internautes… »

Yeny Serrano, « Daniel Cornu, Tous connectés ! Internet et les nouvelles frontières de l’info », Questions de communication [En ligne], 24 | 2013, mis en ligne le 01 février 2016, consulté le 04 février 2015.